Site Web du Dr Marc GIRARD

Site Web du Dr Marc GIRARD

Une réflexion déjà ancienne sur la médicalisation, et sur tout ce que dissimule cette aliénation : la vie, la sexualité, la mort...

Articles les plus récents


Articles les plus récents


« J’ai eu l’impression d’être jetée dans la cage aux lions »

vendredi 12 octobre 2018 par Marc Girard
« Le **/**/2005, le Docteur Marc GIRARD m’a reçue en consultation pour une expertise judiciaire à titre privé. Il nous a accueillis, mon mari et moi, avec un sourire affable qui nous a tout de suite mis à l’aise. Il faut savoir que j’avais déjà vécu deux expertises judiciaires. La première s’est (...)


Quand la médecine se la joue « scientifique » et « bienveillante »

mardi 9 octobre 2018 par Marc Girard

RÉSUMÉ – On revient sur l’éviction de Gøtzsche de la fondation Cochrane, en contestant que les causes du scandale soient imputables à la façon dont l’industrie pharmaceutique aurait égaré les médecins de la Science. On soutient notamment que l’esprit médical s’est toujours tenu très éloigné du raisonnement scientifique et l’on prend comme exemple de cette indigence scientifique un texte récemment diffusé par l’Association Internationale pour une Médecine Scientifique, Indépendante et Bienveillante (AIMSIB). On tient pour lié à cette indigence scientifique un manque d’éthique qui rend compte, pour une bonne part, d’une incapacité à défendre la santé des gens, rendue manifeste par l’impuissance des professionnels de santé à lutter contre l’élargissement des obligations vaccinales, pourtant aussi injustifiable scientifiquement que moralement. La problématique des vaccins anti-HPV actualise la difficulté des médecins à maîtriser leur inconscient dès qu’ils sont confrontés aux femmes : on rappelle que cette difficulté renvoie justement à la morale, et qu’elle ne date pas d’hier…

TABLE DES MATIERES

  1. Introduction - Du rififi chez Cochrane
  2. Narcisse a rendez-vous avec Diafoirus
  3. L’esprit médical
    • Manque de scientificité
    • Manque d’éthique
  4. Conclusion : Romains ou Molière ?


« Il s’est assoupi devant moi sur mon dossier »

samedi 6 octobre 2018 par Marc Girard
« Suite à mon accident vaccinal, j’ai été soumise à 5 EXPERTISES. Ma première expertise ne s’est pas bien passée. Le Dr C*** a tout d’abord refusé que je sois accompagnée d’un témoin. M’ayant convoquée vers 19H, après sa journée de travail, il s’est assoupi devant moi sur mon dossier. Il a réagi violemment (...)


« Le Docteur Girard m’a reçue à l’heure prévue… »

mercredi 3 octobre 2018 par Marc Girard
« Je soussignée Mme O. avais été reçue le **/**/2001 par le Dr Marc Girard, au 1 bd de la République à Versailles, pour une expertise dans le cadre de la reconnaissance d’accidents de la vaccination contre l’hépatite B. Le Docteur Girard m’a reçue à l’heure prévue (14h), m’a interrogée sur la chronologie (...)


« Le rapport qu’il a ensuite établi me semble parfaitement correspondre à mes déclarations »

lundi 1er octobre 2018 par Marc Girard
« J’ai personnellement été soumis à une expertise concernant ma maladie (sclérose en plaques) pratiquée par le Docteur GIRARD à Versailles en date du **/**/2005. Le Dr GIRARD m’a examiné et interrogé pendant plus de 2 heures sur l’anamnèse [14] et l’évolution de ma maladie de façon très consciencieuse et (...)


« Une expertise pour rien »

jeudi 20 septembre 2018 par Marc Girard
« Je soussigné, François M., déclare être entièrement satisfait du sérieux avec lequel le docteur GIRARD a pratiqué l’expertise que je lui ai demandée. M’estimant victime du vaccin contre l’Hépatite B, j’ai engagé une procédure contre le laboratoire ***. J’ai fait appel au docteur GIRARD (membre d’une (...)


La rougeole est de retour, sur les ondes au moins

jeudi 13 septembre 2018 par Marc Girard

RÉSUMÉ – On reprend de façon synthétique l’essentiel de l’argumentation que j’avais développée voici plus de quatre ans à propos de la rougeole, au cours d’une confrontation télévisée avec un « expert » manifestement idiot de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : on constate que mon argumentation n’a pas pris une ride, mais qu’elle est toujours extrêmement minoritaire. On s’interroge alors sur le triomphalisme des autorités sanitaires et de leurs donneurs d’ordres, alors que l’indigence intellectuelle de leur discours promotionnel va de soi. Un bref inventaire des résistances à ce discours conduit à renouveler le constat que les réfutations échafaudées par les opposants ne valent pas mieux, la majorité d’entre eux se montrant tétanisés à l’idée de se voir traités « d’anti-vaccinalistes ». On conclut sur une interprétation politique de cette étrange pusillanimité.

Table des matières

  1. Introduction : une émission sur la rougeole
  2. Une épidémie ?
    • Un constat par procuration
    • Des témoins peu crédibles
  3. Questions d’arithmétique
    • Disproportion de souci et allocation de ressources
    • Rapport bénéfice/risque
  4. Conclusion : les modes opératoires du nouveau capitalisme


« Jamais un expert ne s’était autant soucié de ma personne »

dimanche 2 septembre 2018 par Marc Girard
« Dans le cadre d’une requête auprès de la Direction Générale de la Santé suite à un accident post-vaccinal hépatite B, je me suis présentée le vendredi **/**/2004 au cabinet du Docteur Marc GIRARD, expert en pharmacovigilance et pharmacoépidémiologie à Versailles avec mon conseil Maître L. en vue d’une (...)


« On m’a rétorqué aussitôt : ‘Madame, ne dites pas n’importe quoi’ »

lundi 20 août 2018 par Marc Girard
« La vaccination contre l’hépatite B m’a provoqué différents troubles et douleurs musculaires. J’ai porté l’affaire en justice. J’ai dû être examinée par plusieurs experts. La plupart des experts m’ont fait un examen très succinct, dès que je commençais à parler et à essayer d’expliquer mes troubles et les (...)


Pénurie de médicaments : une interview du Dr Girard

dimanche 5 août 2018 par Marc Girard

La presse (Le Monde, 30/07/18) a récemment évoqué un problème de pénurie dans l’approvisionnement des vaccins : situation ni imprévisible, ni imprévue, mais qui, une fois encore, semble avoir échappé aux "lanceurs d’alerte" si chers aux antis de tout poil. C’est pourquoi il ne me paraît pas inutile de remettre dans le courant de l’actualité cet article dont la première mise en ligne remonte au 19/08/2013 : cinq ans déjà...

Trop heureuse de trouver un interlocuteur disponible durant un week-end de 15 août, une radio m’a interviewé le samedi 17/08 sur les ruptures de stock concernant certains médicaments, dont le Lévothyrox est celui qui a fait l’objet de la plus forte médiatisation ces derniers temps.

Incertain comme souvent quant au sort qui sera réservé à mes propos [21], je récapitule ci-après les quelques éléments de réflexion que j’ai communiqués à mes interlocuteurs, tout en remarquant de nouveau que la question posée relevait plus de la pharmacie que de la médecine.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 585970

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

12 visiteurs en ce moment