Les perles du coronavirus, du confinement, et (toujours) de la presse

Comme annoncé dans la précédente série (qui remonte au 28/03/19), il n’était pas exactement prévu que, déjà désopilante, la chute de la presse et des médias allait encore s’aggraver (au risque d’encombrer encore plus les Urgences...) avec la tragi-comédie du coronavirus. Sans prendre le temps, pour l’instant, de théoriser, je…