Site Web du Dr Marc GIRARD

Site Web du Dr Marc GIRARD

Une réflexion déjà ancienne sur la médicalisation, et sur tout ce que dissimule cette aliénation : la vie, la sexualité, la mort...

Articles les plus récents


Articles les plus récents


L’intransigeance européenne à l’œuvre : des centaines de génériques suspendus...

dimanche 25 janvier 2015 par Marc Girard

L’intérêt – si j’ose dire – de la corruption qui ronge nos institutions, c’est qu’elle est tellement généralisée et proliférante que, même si on n’a pas le temps de la dénoncer à chaque fois, on est de toute façon certain d’en retrouver une nouvelle occurrence avant longtemps : c’est ce qui se passe actuellement avec cette pseudo-mesure exagérément médiatisée de l’Agence européenne du médicament à l’encontre de quelques génériques indiens supposés menacés d’une suspension [3].

Quand on avait commencé à parler de cette histoire début décembre 2014, j’avais bien noté que certains internautes étaient venus fureter sur mon site en quête d’éclaircissements [4] : en conséquence, je m’étais promis de rédiger un billet sur le sujet. Mais comme mes visiteurs peuvent probablement m’en donner acte en considération du travail accompli depuis cette date, le temps m’a manqué. N’importe puisque le cynisme imbécile de nos agences sanitaires m’offre une occasion d’y revenir.



Charlie ou charlots ?

dimanche 18 janvier 2015 par Marc Girard

« Mais le poème que nous avons entendu a paralysé notre entendement » (Henri Michaux)

Les visiteurs du présent site savent qu’il n’est pas le lieu de l’omniscience ou de l’omnipotence et que, tout en se gardant le droit d’avoir des opinions (et même des analyses) sur les grands problèmes du moment, je me garde d’y prendre publiquement position sur tout et sur n’importe quoi. Mais à mesure que je réfléchissais pour répondre le plus intelligemment possible aux sollicitations des proches qui cherchaient une interprétation aux événements tragiques de ces derniers jours, le constat s’imposait avec une évidence croissante : ces manifestations sidérantes des 10-11 janvier 2015, qui ont indistinctement uni des millions de personnes – dont des ennemis irréconciliables – autour de slogans syntaxiquement douteux, sémantiquement incongrus (« je suis Charlie » [9]) et politiquement fallacieux, renvoient bien à la problématique qui donne son unité à l’ensemble de mes contributions – à savoir une crise des valeurs [10]. Et comme, depuis ce tragique mercredi 7 janvier, il m’a été difficile d’identifier dans les médias des contributions de nature à éclairer le débat [11], j’ai fini par me dire qu’y réfléchir à haute voix n’était pas incompatible avec mon engagement [12]. Pour le meilleur et pour le pire : le lecteur jugera.



Un scandale sanitaire par jour…

Baclofène, Mysimba, risque de cancer.
dimanche 4 janvier 2015 par Marc Girard

Quand on prétend s’attaquer à la criminalité des industries de santé (et, bien évidemment, à leurs complices), le risque est grand de se trouver toujours en retard d’une guerre, tant leur puissance de nuisance apparaît inépuisable. Alors qu’au moment où je débute cet article, il ne s’est pas encore écoulé trois jours pleins de l’année 2015, il est d’ores et déjà possible d’identifier au moins trois scandales dans l’actualité sanitaire depuis le Nouvel An : un par jour [14]…



Des experts aux technocrates, et réciproquement : à propos de Xynthia

dimanche 28 décembre 2014 par Marc Girard

Le procès de la Faute-sur-Mer [16] permet de renouveler l’éclairage sur les problèmes d’expertise et de réglementation auxquels sont consacrés nombre d’articles du présent site.



Cherchez la dinde...

jeudi 25 décembre 2014 par Marc Girard

Pour des raisons circonstancielles qui n’échapperont pas aux plus attentifs, je me suis vu aujourd’hui invité à investiguer sur le temps de cuisson d’une dinde.

La réponse reproduite ci-dessous est tirée du deuxième site apparaissant sur Google après la requête "temps cuisson dinde". Elle me semble illustrer les effets désormais banals d’un enseignement plus préoccupé par l’orientation sexuelle (pardon : genrée) de nos Chers Petits et par leur maîtrise des jeux vidéos (via, le cas échéant, une tablette offerte par le Conseil Général) que par quelque apprentissage digne de ce nom.

Pour englober dans un même hommage tant les grands précurseurs que les plus valeureu-x/ses des nouv-eaux/elles militant(e)s, je propose de créer un prix "Meirieu-Belkacem".

J’ai le gagnant pour cette année (cf. ci-dessous).

En attendant le résultat du prochain concours, et pour m’en tenir à un strict respect de la laïcité, qu’il me soit permis de souhaiter à mes visiteurs une très joyeuse Faitte de la Daindde é du Kalecule manttale.



Cherche essai clinique providentiel pour trouver un médicament miracle...

Le refus de la mort
lundi 15 décembre 2014 par Marc Girard

À partir d’un article récent concernant une « start-up » hollandaise qui se propose d’aider les malades en fin de vie à intégrer des essais cliniques susceptibles de tester « l’innovation » miracle quoique pas encore commercialisée, le site Atlantico m’a adressé trois questions. Comme à mon habitude, j’ai commencé par répondre au fil de mon inspiration, avant d’élaguer sans pitié pour me conformer aux contraintes de volume (5 000 signes) qui m’avaient été fixées : il existe donc une version longue et une version abrégée de cette interview. Celle-ci ayant été publiée par Atlantico, mes visiteurs trouveront ci-après une version un peu plus longue des réflexions qui m’ont été inspirées par ces questions : il va de soi, cependant, qu’on aurait pu en dire beaucoup plus.



Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière

jeudi 11 décembre 2014 par Marc Girard

Un journal consacré à la santé me demande mon avis sur la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, actuellement en cours. Il est donné dans le texte ci-après.

Un post-scriptum a été ajouté le 13/12/14 à cet article initialement mis en ligne le 11/12/14.



La vaccination aujourd’hui : un débat utile ?

mardi 9 décembre 2014 par Marc Girard

Le 09/12/14, j’étais invité par l’Association des Cadres de l’Industrie Pharmaceutique (ACIP) pour animer un déjeuner-débat sur le thème qui m’avait été fixé : "La vaccination aujourd’hui : un débat utile ?".

On trouvera ci-après l’entrée en matière par laquelle j’ai cherché à ouvrir un débat qui s’est révélé animé...



Prochaines interventions publiques

mardi 2 décembre 2014 par Marc Girard

Diverses interventions publiques sont actuellement programmées dans les semaines et les mois qui suivent.

  • Le lundi 01/12/14, à 23h, nous nous sommes retrouvés une fois encore sur la Web-radio Bob vous dit tout la vérité. Le titre initialement envisagé était "Plus ça change et plus c’est la même chose", mais il a été finalement remplacé par "Les médicamenteurs".

Les visiteurs intéressés trouveront ICI l’enregistrement audio de cet entretien, moyennant, je crois, une participation financière minime (N.B. à l’endroit des suspicieux : je ne touche pas de pourcentage...)

Les détails pratiques seront donnés au fur et à mesure.



Le féminisme au chevet du « blaireau de base »

samedi 29 novembre 2014 par Marc Girard

Tombée avec un peu de retard sur la mise en ligne de l’interview finalement non publiée qu’elle avait néanmoins sollicitée pour la revue Nexus, la journaliste qui l’a mise au rebut s’est émue que je n’aie pas pris la précaution préalable de « [venir lui] en parler directement » : ce qui lui pose problème, apparemment, ce n’est pas sa position de censure, c’est qu’elle soit connue [19]. Dans ma réponse, je lui demande de quoi j’étais, moi, supposé lui parler, en insinuant que quitte à reprendre contact, il eût été peut-être plus judicieux que ce soit elle qui prenne l’initiative avant la publication de son article, selon une déontologie journalistique qui, à mon humble avis, devrait systématiquement s’imposer [20] ; qu’en tout état de cause, je n’étais demandeur de rien, que je ne contestais en rien ses choix éditoriaux même radicaux, mais que c’était bien mon droit de récupérer une interview dont elle avait été la demandeuse avant qu’elle ne décide, sans m’en avertir le moins du monde, de la jeter au rancart.

On relèvera de prime abord comme prodigieusement incongru qu’alors que je m’étais même pas abaissé à lui demander la moindre explication sur son revirement, ce soit elle qui me demande de justifier de n’avoir pas laissé au fond de sa poubelle une intervention que, comme d’habitude, j’avais soigneusement préparée et qui valait bien, à ce titre, d’être portée à la connaissance d’au moins mes lecteurs.

Selon l’éthique constante du présent site, c’est bien par sa portée générale que la conclusion de notre échange me paraît mériter d’être mise à la disposition du public – assortie du commentaire qui suivra.

Les réactions de mes lecteurs après mise en ligne du 22/11/14 m’ont conduit à ajouter un post-scriptum. Puis, j’ai rajouté un second post-scriptum en date du 29/11/14.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 63493

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

19 visiteurs en ce moment