Site Web du Dr Marc GIRARD

Site Web du Dr Marc GIRARD

Une réflexion déjà ancienne sur la médicalisation, et sur tout ce que dissimule cette aliénation : la vie, la sexualité, la mort...

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Un secret sacrément bien gardé : les conclusions de la mission Hurel

lundi 11 janvier 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ - À la veille de la remise (12/01/16), par Madame Hurel, de son rapport consacré aux obligations vaccinales, on revient sur les éléments d’ores et déjà disponibles qui permettent de tenir cette mission pour une grossière mystification, visant simplement à élargir les obligations vaccinales déjà exceptionnelles dans notre pays. Après un petit exercice de style pour illustrer par l’exemple la différence entre ceux qui lancent effectivement des alertes et ceux qui en profitent après coup, on s’adonne au commentaire de la plus longue interview consentie par S. Hurel sur l’état d’esprit - si l’on peut dire - qui a présidé à sa mission. On conclut par une interrogation : bêtise ou cynisme ?



Charlie ou charlots ?

jeudi 31 décembre 2015 par Marc Girard

« Mais le poème que nous avons entendu a paralysé notre entendement » (Henri Michaux)

(Un post-scriptum du 31/12/15 permet de réactualiser cet article, originellement mis en ligne depuis le 18/01/15. Les conditions de la liberté d’expression étant ce qu’elles sont actuellement en France, je remercie les internautes intéressés d’en conserver copie et d’en assurer la diffusion par leurs propres moyens).

RÉSUMÉ - Le présent article a été rédigé "à chaud" en janvier 2015, juste après l’attaque de Charlie Hebdo, pour répondre à la demande d’interlocuteurs qui percevaient la perversité des manifestations organisées par le pouvoir dans le contexte d’émotion qui a suivi, mais sans parvenir à la formuler clairement. On y analyse la fausseté des postures adoptées par nos dirigeants ainsi que le vide des proclamations et slogans qui ont fait une quasi-unanimité dans ces jours-là. On revient enfin à l’historique du journal Charlie Hebdo en reconstituant l’impasse qui a consisté à à s’étourdir dans une provocation de plus en plus débile et en montrant que ce parti-pris de provocation coûte que coûte fait plus les affaires du néocapitalisme que celles de quelque "liberté" que ce soit. Près d’un an plus tard, cette analyse va se voir formellement confirmée par une étude étrangère montrant que la mobilisation panurgienne en faveur de la "Liberté" a, en fait, servi de prétexte à un recul significatif de la liberté d’expression dans notre pays. Puis, ce résultat, déjà paradoxal, se voit soudain aggravé par les attentats de novembre 2015 qui justifient un train de mesures toutes plus antidémocratiques les unes que les autres, rendues possibles par l’inconcevable immaturité politique qui, depuis une cinquantaine d’années, a gangrené notre société de consommation et dont l’irrésistible propagation signe la victoire par KO des forces du marché sur la démocratie.

Table des matières

  1. "Tu ne tueras point"
  2. Un rassemblement sidérant
  3. Le vide derrière les slogans
  4. Retour sur l’histoire de Charlie Hebdo
  5. Épilogue : à la recherche de l’excès dans l’excès
  6. Post-scriptum (31/12/15)
    • La manifestation du 11/01/15
    • Les attentats du 13/11/15
    • L’histoire morale d’une génération
    • Le précédent de Pétain
    • "Les hommes de ma génération"


Prochaines interventions publiques

vendredi 13 novembre 2015 par Marc Girard

Diverses interventions publiques sont actuellement programmées dans les semaines et les mois qui suivent.

  • Le jeudi 19/11/15, lors de la 9e Édition des États Généraux du Dommage Corporel, organisés à Bordeaux par le Conseil National de Barreaux et intitulés cette année PLEIN PHARES SUR LA LOI DU 5 JUILLET 1985 : 30 ANS APRÈS, je ferai une présentation dans le cadre de la session Le règlement amiable : expertise et convention, à partir de 11h30. Le programme de cette journée est donnée en PJ.
  • Le lundi 07/12/15, en compagnie de Madame le Bâtonnier Gisèle Mor, j’animerai à la Haute École des Avocats Conseils de la Cour d’Appel de Versailles (HEDAC) une formation intitulée L’expertise dans la loi de 1985 : la face cachée d’une fausse bonne idée. La séance se tiendra de 14h à 17h et elle est ouverte aux avocats de tous les barreaux : le programme est ICI.

Les détails pratiques de mes autres interventions seront donnés au fur et à mesure.



PMA : propagande médicalement assistée

jeudi 5 novembre 2015 par Marc Girard

RÉSUMÉ - Conçu à l’occasion d’un incident récent illustrant une nouvelle fois l’amateurisme qui semble régner dans le monde de la procréation médicalement assistée (PMA), le présent article propose un bref point sur ces procédures, organisé autour des trois paramètres essentiels : i) efficacité, ii) risques, iii) coût. Une fois établi que la PMA est probablement moins efficace que l’abstention pure et simple, malgré un coût iatrogène et financier pourtant non négligeables, on s’interroge sur les déterminants psychologiques expliquant la propagande de plus en plus insensée dont elle fait l’objet.



La France s’indigne...

Un autre regard sur "l’affaire" Médiator
mardi 3 novembre 2015 par Marc Girard

(Un post-scriptum du 03/11/15 permet de réactualiser cet article, lui aussi mis en ligne depuis plus de 4 ans).

La présente tribune m’avait été réclamée par un grand hebdomadaire voici deux mois [2], mais n’a toujours pas été publiée : il serait dommage qu’elle ne soit pas portée à la connaissance du public, surtout dans le contexte qui motive l’émission C dans l’air de ce soir.

Le titre est une référence assumée au célèbre article de Pierre Viansson-Ponté, dans les semaines précédant mai 1968 ("La France s’ennuie...")



Trou de la Sécu : la "solidarité nationale" à contresens

Emission "C dans l’air" du 22/09/2011
vendredi 30 octobre 2015 par Marc Girard

(Un post-scriptum du 30/10/15 permet de réactualiser cet article mis en ligne depuis plus de 4 ans).

Quoique tout soit mis en oeuvre pour le faire oublier aux citoyens, la question de la solidarité nationale ou de la protection sociale dépasse largement le problème du "trou de la Sécu" sur lequel s’obnubilent les politiques activement relayés, en cette mystification comme en bien d’autres, par la majorité des médias.

Je n’aurais pas accepté de participer à l’émission s’il s’était agi de débattre à ce propos - car il dépasse largement ma compétence. Mais il n’est pas besoin d’avoir fait de longues études économiques pour comprendre que la viabilité d’un tel système repose entre autres sur un équilibre entre les recettes et les dépenses (quelles que soient les décisions politiques souhaitables pour assurer un tel équilibre) : or, sur la question même limitée des dépenses de santé, je crois pouvoir apporter dans le débat public quelques analyses classiquement occultées - et il sera intéressant d’interpréter aussi le pourquoi de cette occultation.

Reste que pour éviter tout risque de récupération, je tiens à introduire mon propos en soulignant que cette question des dépenses de santé n’est qu’une toute petite part d’un problème bien plus large : je me permets de renvoyer les lecteurs intéressés par un élargissement des perspectives au petit ouvrage de Julien Duval, Le mythe du "trou de la Sécu" (Paris, Raisons d’agir, 2008) : il leur en coûtera, au moins sur Amazon.fr, la modeste somme de 5,70 € pour, dans les limites d’un ouvrage qui s’est voulu très concis (135 pages), se débarrasser des principaux poncifs qui visent à décourager une appréhension citoyenne de la situation [4].



Le Monde diplomatique en justicier bigleux de Big Pharma

samedi 17 octobre 2015 par Marc Girard

RÉSUMÉ - Dans son numéro d’octobre 2015, Le Monde diplomatique a publié une critique excessivement élogieuse d’un livre publié par un certain J. Virapen, supposé mettre "les laboratoires pharmaceutiques en accusation" et qui a séduit les excités de la Toile le plus manifestement discordants avec la prétention affichée du Diplo à incarner un journalisme exemplaire. Sur la base de documents très facilement accessibles, on reconstitue ce qu’ont été les relations entre Virapen et son ancien employeur, et on s’étonne de la jobardise avec laquelle - une fois encore - le Diplo a cru bon d’en rajouter sur une version unilatérale dont l’absence de crédibilité sautait pourtant aux yeux. En référence à des "lanceurs d’alerte" plus anciens tels que Marx et Engels, on s’applique ensuite à renvoyer le Diplo à ses contradictions et, plus encore, à son obstination dans l’erreur.



Échangerais expert contre expert…

samedi 3 octobre 2015 par Marc Girard

RÉSUMÉ - Un récent article de Michel de Lorgeril concernant la crédibilité de l’expertise a inspiré diverses critiques qui m’étaient directement destinées. Après y avoir répondu point par point, on tente de s’élever à un niveau supérieur d’abstraction en s’interrogeant sur la dynamique des forums d’une part, sur la surenchère des experts et des contre-experts d’autre part.

Table des matières

  1. Exposé du problème
  2. La dynamique d’un forum comme si vous y étiez
  3. Avant donc que d’écrire...
  4. Retour sur Frachon
  5. C’est pour ton bien
  6. Bonne nuit les petits


La dernière « étude » de l’ANSM sur les vaccins anti-HPV (Gardasil et Cervarix)

jeudi 24 septembre 2015 par Marc Girard

RÉSUMÉ - Le 13/09/15, l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) a mis en ligne une invraisemblable enquête censément consacrée aux effets auto-immuns des vaccins anti-HPV (Gardasil et Cervarix). Pompeusement présentée comme « étude », largement médiatisée comme « rassurante » par tous ceux qui n’y connaissent rien (journalistes, médecins omniscients par statut…), elle s’inscrit plutôt dans la dynamique de collaboration promotionnelle enclenchée depuis maintenant plusieurs années entre les fabricants (surtout celui de Gardasil) et les autorités sanitaires.

L’excellent docteurdu16 a déjà réagi sur cette plaisanterie de mauvais goût. Plus récemment, un hebdomadaire français m’a soumis quelques questions. On trouvera ci-après notre échange : on y souligne notamment que, pour important qu’il soit, tout débat sur la tolérance de Gardasil évacue LA question centrale : alors que la facture d’une primovaccination revient à plus de 400 € par personne, on attend toujours la moindre preuve décente concernant l’efficacité de ce vaccin [6]...



Obligations vaccinales : le Justicier masqué a encore frappé sur Europe 1

samedi 22 août 2015 par Marc Girard

RÉSUMÉ - On s’interroge sur l’annulation de dernière minute d’une invitation à participer sur Europe 1 à un débat (18/08/15) censément consacré aux obligations vaccinales, avec le Prof. Marc Gentilini comme interlocuteur. On constate qu’en conséquence de quoi, le débat sur les obligations a été totalement occulté, et qu’il a été remplacé par une chamaillerie assez lamentable ("minable" selon l’un des intervenants) sur "les vaccins" en général. Considérant la gêne palpable qui a été celle de la station pour annuler mon invitation sous un prétexte trop facilement réfutable, on se demande : i/ quel était l’objectif d’une telle annulation ? ii/ qui peuvent être ceux qui l’ont exigée et obtenue ? On conclut sur une nouvelle mise en garde concernant l’évident objectif de nos autorités, à savoir élargir des obligations vaccinales déjà bien problématiques.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 204440

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

15 visiteurs en ce moment