Site Web du Dr Marc GIRARD

Site Web du Dr Marc GIRARD

Une réflexion déjà ancienne sur la médicalisation, et sur tout ce que dissimule cette aliénation : la vie, la sexualité, la mort...

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Prochaines interventions publiques

mardi 31 mars 2015 par Marc Girard

Diverses interventions publiques sont actuellement programmées dans les semaines et les mois qui suivent.

  • Le mercredi 1er avril 2015, en compagnie de Madame le Bâtonnier Gisèle Mor, j’animerai à la Haute École des Avocats Conseils de la Cour d’Appel de Versailles (HEDAC) une formation intitulée Tout ce que les experts n’ont jamais voulu savoir sur le préjudice sexuel. La séance se tiendra de 9h30 à 12h30 et elle est ouverte aux avocats de tous les barreaux.

Les détails pratiques de mes autres interventions seront donnés au fur et à mesure.



QPC : questions pour un couillon

samedi 21 mars 2015 par Marc Girard

Interrogé quant au caractère constitutionnel des vaccinations obligatoires, le Conseil Constitutionnel vient de rendre sa réponse (20/03/15) : elle était parfaitement prévisible...



Le site et sa raison d’être

dimanche 15 mars 2015 par Marc Girard

La première mouture de cette présentation remonte au 07/06/2009. J’ai cru utile de l’actualiser.



Vacciner les femmes enceintes contre la coqueluche

samedi 14 mars 2015 par Marc Girard

Très récemment, un proche - non professionnel de santé - m’a interrogé sur la proposition (extrêmement pressante, apparemment) de vaccination contre la coqueluche qui était faite à son épouse, actuellement enceinte.

Dans les conditions de disponibilité qui étaient les miennes à ce moment, j’ai répondu de façon succincte. Mais eu égard au reproche qui m’est parfois fait d’écrire de façon trop longue, trop technique et trop approfondie, j’en suis venu à me dire que dans sa simplicité assumée, le type de réponse qui va suivre peut intéresser ceux qui sont ainsi harcelés dans leur vie par une offre inépuisable de médicalisation.

Par rapport à ma réponse initiale, j’ai essentiellement intégré quelques notes et références.



Schtroumpf Bigleux en service pour le Diplo : la « vieille Taupe » version post-moderne.

mardi 3 février 2015 par Marc Girard

Sous la signature d’un certain Quentin Ravelli, Le Monde Diplomatique (jan. 2015) a publié un article intitulé "Les dessous de l’industrie pharmaceutique", qui résume une enquête de quatre ans menée dans le cadre d’un doctorat en sociologie.

Entre autres inepties, cet article établit une continuité entre l’affaire Stalinon (qui remonte à la deuxième moitié des années 1950) et les scandales pharmaceutiques actuels : c’est le point de départ de la critique que j’ai adressée au journal.



"Que pensez-vous des vaccins en général ?"

Une nouvelle interview du Dr Girard
samedi 31 janvier 2015 par Marc Girard

Lors des dernières semaines de l’année 2014, j’ai été une nouvelle fois sollicité par un journal français pour une interview consacrée aux vaccins, dans le contexte de la campagne de vaccination antigrippale.

Fidèle à une pratique dictée par l’expérience, j’avais accepté le principe de cette interview sous la réserve qu’elle se fasse par écrit. Cette sage précaution me permet de la mettre à la disposition de mes visiteurs [3], puisque une fois l’entretien finalisé, la rédaction a finalement décidé de ne pas le publier : question d’habitude [4]...



L’intransigeance européenne à l’œuvre : des centaines de génériques suspendus...

dimanche 25 janvier 2015 par Marc Girard

L’intérêt – si j’ose dire – de la corruption qui ronge nos institutions, c’est qu’elle est tellement généralisée et proliférante que, même si on n’a pas le temps de la dénoncer à chaque fois, on est de toute façon certain d’en retrouver une nouvelle occurrence avant longtemps : c’est ce qui se passe actuellement avec cette pseudo-mesure exagérément médiatisée de l’Agence européenne du médicament à l’encontre de quelques génériques indiens supposés menacés d’une suspension [7].

Quand on avait commencé à parler de cette histoire début décembre 2014, j’avais bien noté que certains internautes étaient venus fureter sur mon site en quête d’éclaircissements [8] : en conséquence, je m’étais promis de rédiger un billet sur le sujet. Mais comme mes visiteurs peuvent probablement m’en donner acte en considération du travail accompli depuis cette date, le temps m’a manqué. N’importe puisque le cynisme imbécile de nos agences sanitaires m’offre une occasion d’y revenir.



Charlie ou charlots ?

dimanche 18 janvier 2015 par Marc Girard

« Mais le poème que nous avons entendu a paralysé notre entendement » (Henri Michaux)

Les visiteurs du présent site savent qu’il n’est pas le lieu de l’omniscience ou de l’omnipotence et que, tout en se gardant le droit d’avoir des opinions (et même des analyses) sur les grands problèmes du moment, je me garde d’y prendre publiquement position sur tout et sur n’importe quoi. Mais à mesure que je réfléchissais pour répondre le plus intelligemment possible aux sollicitations des proches qui cherchaient une interprétation aux événements tragiques de ces derniers jours, le constat s’imposait avec une évidence croissante : ces manifestations sidérantes des 10-11 janvier 2015, qui ont indistinctement uni des millions de personnes – dont des ennemis irréconciliables – autour de slogans syntaxiquement douteux, sémantiquement incongrus (« je suis Charlie » [13]) et politiquement fallacieux, renvoient bien à la problématique qui donne son unité à l’ensemble de mes contributions – à savoir une crise des valeurs [14]. Et comme, depuis ce tragique mercredi 7 janvier, il m’a été difficile d’identifier dans les médias des contributions de nature à éclairer le débat [15], j’ai fini par me dire qu’y réfléchir à haute voix n’était pas incompatible avec mon engagement [16]. Pour le meilleur et pour le pire : le lecteur jugera.



Un scandale sanitaire par jour…

Baclofène, Mysimba, risque de cancer.
dimanche 4 janvier 2015 par Marc Girard

Quand on prétend s’attaquer à la criminalité des industries de santé (et, bien évidemment, à leurs complices), le risque est grand de se trouver toujours en retard d’une guerre, tant leur puissance de nuisance apparaît inépuisable. Alors qu’au moment où je débute cet article, il ne s’est pas encore écoulé trois jours pleins de l’année 2015, il est d’ores et déjà possible d’identifier au moins trois scandales dans l’actualité sanitaire depuis le Nouvel An : un par jour [18]…



Des experts aux technocrates, et réciproquement : à propos de Xynthia

dimanche 28 décembre 2014 par Marc Girard

Le procès de la Faute-sur-Mer [20] permet de renouveler l’éclairage sur les problèmes d’expertise et de réglementation auxquels sont consacrés nombre d’articles du présent site.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 88197

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

3 visiteurs en ce moment