Site Web du Dr Marc GIRARD

Site Web du Dr Marc GIRARD

Une réflexion déjà ancienne sur la médicalisation, et sur tout ce que dissimule cette aliénation : la vie, la sexualité, la mort...

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Couverture vaccinale : quand l’escroquerie tient lieu de politique sanitaire

jeudi 3 février 2011 par Marc Girard

Voici quelques mois, les autorités sanitaires ont cru bon de célébrer une amélioration de la couverture vaccinale contre l’hépatite B. Elles ont été largement relayées par la presse (spécialisée ou non), qui n’a pas craint de saluer "le retour de la confiance" [3] ou "le retour en grâce" [4].

N’en croyant pas leurs oreilles - on était en plein scandale H1N1 - des correspondants m’ont interrogé : s’agissait-il d’une simple intox ? La réalité est bien plus inquiétante encore.



Le Dr Girard en liberté...

Une interview sur Radio Enghien
jeudi 3 février 2011 par Marc Girard

Grâce à Corinne Grumberg, nous nous retrouverons en totale liberté sur radio Enghien (98fm), pour une interview de 80 minutes.

Une première diffusion aura lieu le jeudi 3 février de 14h à 15h30, suivie par une seconde le dimanche 6 février à 21h30.

Moyennant une modeste rétribution destinée à couvrir les frais de réalisation, l’interview sera ensuite disponible sur le site http://www.lavoiximpertinente.com/s... : dans le contexte actuel, il est utile de noter que l’interviewé ne reçoit pas de ristourne...



Soixante-dix sept médicaments placés "sous haute surveillance"...

... tandis qu’une étude s’est échappée.
mercredi 2 février 2011 par Marc Girard

C’est sans doute l’ironie du sort qui conduit les autorités sanitaires françaises à publier une liste de médicaments "sous haute surveillance", le jour même où la presse nous apprend qu’une étude finlandaise a identifié un lien de causalité "probable" entre le vaccin H1N1 et le développement de narcolepsies - chez l’enfant surtout...



Médicaments "sous surveillance"

L’escroquerie d’une pharmacovigilance "renforcée"
mardi 1er février 2011 par Marc Girard

Depuis le retrait de Médiator, si l’on en croit la presse, "les autorités sanitaires ont désormais dans leur collimateur 59 médicaments particulièrement surveillés" (Le Parisien, 20/01/11). On nous dit également que le ministre de la santé "veut accélérer les procédures de retrait des médicaments jugés dangereux" (Le Parisien, 04/01/11).

Le problème, c’est qu’on ne retrouve pas les médicaments censément "dangereux" [6] dans la liste de ceux qui font l’objet d’une "surveillance particulière" tandis que les autorités s’époumonent à rassurer la population relativement à la sécurité de médicaments "sous surveillance particulière" - par exemple le vaccin Gardasil, pour ne citer que lui.

Faut-il comprendre qu’en France, alors que le "scandale" Médiator - unanimement dénoncé - était supposé mettre fin à une ère de corruption généralisée (hi ! hi !), on aurait encore des médicaments dangereux qui ne feraient pas l’objet d’une "surveillance particulière" ?...



La grippe revient, nous non plus...

Le point sur la saison 2010-11
mercredi 26 janvier 2011 par Marc Girard

S’il était besoin d’une confirmation que la médiatisation extravagante du "scandale" Médiator n’est vraiment qu’un piège à cons, l’actuelle campagne des autorités sanitaires relativement à la grippe nous la fournirait : les mêmes vaccins toujours développés au mépris de la même exigence élémentaire de prudence, les mêmes passe-droits réglementaires, les mêmes experts - l’arrogance en plus -, les mêmes violations de la loi, la même promotion mensongère. Tout cela relativement à une histoire qui, en l’espace de quelques mois, a coûté bien plus cher au pays que le produit de Servier sur 35 ans [9] et concernant des vaccins dont on ne peut sérieusement soutenir qu’ils ne posent aucun problème de tolérance...

Difficile, dès lors, de prendre au sérieux les engagements officiels d’en finir avec un système dont l’extension tentaculaire ne cesse au contraire de progresser [10].



Médiator : post-scriptum n° 3

Indemniser qui et comment ?
mardi 25 janvier 2011 par Marc Girard
Reprenant une intuition exprimée dès ma première intervention publique sur Médiator ("qui va payer ?"), un précédent article anticipait sur une indemnisation de victimes en forme de piège à cons... Pas trop mal vu, apparemment. Car quelques jours à peine après cette prophétie, les autorités claironnent (...)


Rapport de l’Igas sur Médiator

Un coup pour rien
lundi 17 janvier 2011 par Marc Girard

Sur la base de la méthode qu’elles avaient retenue [13], il n’était pas bien difficile de prophétiser que les commissions d’enquête parlementaires sur la grippe porcine ne déboucheraient sur rien : pour le confirmer s’il en était encore besoin aujourd’hui, il suffit de voir la même administration, toujours conseillée par les mêmes experts, arc-boutée sur une promotion vaccinale toujours aussi mensongère - et s’offusquant que les citoyens soient décidément trop bêtes ou manipulés (par les "sectes") pour tomber dans leur minable panneau...

De la même façon, il n’était pas besoin d’attendre la publication du rapport de l’Igas sur Médiator pour prévoir que malgré une profusion de forme largement médiatisée (les auditions même le 1er janvier, les centaines de pages, les annexes encore plus volumineuses...), on allait droit, là encore, au torchecul. Il suffit de lire les tout premiers commentaires du Figaro (14/01/11) pour le vérifier.

Rions un peu, pour ne pas changer...



Médiator : un conte pour Noël ?

samedi 1er janvier 2011 par Marc Girard

L’affaire Médiator, on l’a dit et documenté, défie le sens commun. Et par le nombre de victimes (extrêmement faible toutes choses égales par ailleurs), et par l’inexplicable tardivité de cette micro-révélation relativement à l’immense scandale des anorexigènes impunément commercialisés par Servier depuis 1963, et par l’invraisemblance des circonstances ayant conduit à sa révélation, et par le caractère éminemment suspect de l’unanimité dans la dénonciation qui devrait soulever d’autant plus de résistances qu’elle vise une corruption censément généralisée - "palpable" dit le Petit Poucet (TF1 News, 30/12/10) : quant on "palpe" où ça fait mal, on s’attire généralement des gueulements, et pas des louanges généralisées - notamment des instances qui mériteraient le plus d’être palpées [16]...

A l’évidence, il y a de la magie dans tout cela.

Eu égard à l’intérêt assumé du présent site pour les contes de fées, il peut être utile de relire l’actualité à la lumière des analyses désormais bien classiques de V. Propp [17].



Médiator : post-scriptum n° 4

Des "menaces" qui tombent à pic...
mercredi 29 décembre 2010 par Marc Girard
Cela tombe super bien ! Alors que sous l’influence d’on ne sait trop qui ou quoi, la rectitude de ses analyses commençait d’être mise en cause, voilà-t-il pas que "l’homme par qui le doute est devenu certitude" révèle les effroyables menaces que lui a valu son engagement constant en faveur de la Vérité (...)


C dans l’air

Mardi 28 décembre 2010
mardi 28 décembre 2010 par Marc Girard

Sauf contre-ordre de dernière minute, nous nous retrouverons une fois encore sur la Cinq ce mardi 28/12/10 (17h45), à l’émission C dans l’air, qui sera consacrée à Médiator et au suivi des médicaments sur le marché.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 440529

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

55 visiteurs en ce moment