Site Web du Dr Marc GIRARD

Site Web du Dr Marc GIRARD

Une réflexion déjà ancienne sur la médicalisation, et sur tout ce que dissimule cette aliénation : la vie, la sexualité, la mort...

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Innovation en cancérologie : l’escroquerie pharmaceutique à l’oeuvre

Exposé du Dr Girard dans le cadre d’un séminaire consacré à "la médecine du futur"
vendredi 27 mai 2011 par Marc Girard

Le 28 mai 2011, se tiendra à St Denis un séminaire Quelles ruptures pour imaginer la médecine du futur ?, organisé par l’unité d’oncologie pédiatrique et d’adultes jeunes de l’hôpital Raymond Poincaré (Garches), en collaboration avec le LAPPS (Laboratoire Parisien de Psychologie Sociale : EA4386) de l’université Paris 8.

J’y ferai un exposé consacré à "l’innovation pharmaceutique".

Le programme de ce séminaire (entrée libre) est donné en pièce jointe.



"La santé et le corps humain sont devenus de simples marchandises"

Une interview du Dr Girard par Enviro2B
mercredi 25 mai 2011 par Marc Girard

A l’occasion de la sortie de mon dernier livre, la revue Enviro2B m’a demandé une interview.

Cet entretien est désormais en ligne sur le site de la revue.



Une conférence du Dr Girard

Salon Naturally, Paris, 20/05/11 à 20h00
vendredi 20 mai 2011 par Marc Girard

Poursuivant sa réflexion sur la médicalisation et la marchandisation du corps, le Dr Marc Girard reviendra sur l’indécente médiatisation de l’affaire Médiator : escroquerie dans l’escroquerie, qui vise à exploiter un micro-scandale (toutes choses égales par ailleurs) en vue de faire accroire aux citoyens qu’on a entendu leur inquiétude sur la crédibilité du système, quand il est facilement documentable que rien ne change – et même que tout s’aggrave. En se fondant chaque fois sur des exemples tirés de l’expérience ou de l’actualité, il s’attachera à clarifier ce que les diverses commissions d’enquête s’appliquent au contraire à dissimuler, notamment en ce qui concerne les principaux acteurs du monde sanitaire et leurs responsabilités respectives dans l’actuel désastre : médecins, experts, journalistes, fabricants…

La conférence aura lieu le vendredi 20/05/11, à 20h00, dans le cadre du salon Naturally, qui se tiendra du 20 au 23 mai 2011 au Parc des expositions de la Porte de Versailles (Hall 5:2), à Paris.

Après la conférence, le Dr Girard dédicacera son nouveau livre – Médicaments dangereux : à qui la faute ? – dont ce sera la première présentation publique.



Médicaments dangereux : les bonnes feuilles

samedi 14 mai 2011 par Marc Girard

On trouvera ci-après quelques extraits choisis de mon livre à paraître le 19 mai 2011 [2].



Médicaments dangereux : une interview québecoise

Cent Papiers, plateforme québecoise de journalisme citoyen
jeudi 12 mai 2011 par Marc Girard

A l’initiative du Prof. Biron (Univ. Montréal), la revue citoyenne québecoise Cent Papiers a publié une interview sur mon prochain livre à paraître.



Hormone de croissance : autopsie d’un désastre judiciaire (2/2)

II - "L’exception française"
dimanche 8 mai 2011 par Marc Girard

Dans l’affaire hormone de croissance, ce qu’on a appelé "l’exception française", c’est le constat qu’à elle seule, la France cumule bien davantage de victimes (atteintes d’une maladie de Creutzfeldt-Jakob) que tout le reste du monde (dont les principaux pays ayant eux aussi utilisé une hormone d’origine extractive : USA, Royaume-Uni, Australie, Japon [5]...)

Pour comprendre ce paradoxe, il suffit de se tourner vers ce que, tel une boussole qui indiquerait toujours le Sud, le Pôle santé a le plus systématiquement négligé [6] : la législation et la réglementation pharmaceutiques.



Hormone de croissance : autopsie d’un désastre judiciaire (1/2)

I - L’incompétence à l’oeuvre
jeudi 5 mai 2011 par Marc Girard
La scène se passe au téléphone, dans le courant de l’année 2004. Chargé par le juge d’instruction d’une expertise visant à expliquer les causes de « l’exception française » – pourquoi, toutes choses égales par ailleurs, l’hormone de croissance a-t-elle fait bien plus de victimes en France que dans les autres (...)


Ecrire aux Parlementaires (bis) - et les engueuler !

Premier bilan d’une action collective
dimanche 1er mai 2011 par Marc Girard

Depuis un an, que ce soit à titre privé ou de façon publique, j’ai entrepris d’alerter les Parlementaires sur la généralisation préoccupante de la pratique consistant à profiter des obligations vaccinales pour administrer des vaccins onéreux et facultatifs à l’insu des intéressés : outre le scandale évident d’une telle escroquerie (pour les individus comme pour les finances publiques), j’ai notamment souligné qu’elle mettait en échec le traditionnel schéma d’indemnisation des accidents liés aux vaccinations obligatoires (tel que formalisé aujourd’hui par l’article L 3111-9 du Code de la santé publique, mais en vigueur depuis des décennies).

Dans un article initialement mis en ligne en octobre 2010, j’ai détaillé et documenté les principaux éléments du scandale ; j’y ai joint un modèle de courrier en enjoignant à mes visiteurs de s’en inspirer pour alerter leur député et leur sénateur.

Le présent article vise à esquisser un premier bilan de cette action collective.



Médicaments dangereux : à qui la faute ?

A paraître le 23 mai 2011
lundi 11 avril 2011 par Marc Girard

Sang contaminé, hormone de croissance, Distilbène, cérivastatine, Vioxx, Acomplia, Avandia, Di-Antalvic, vaccins contre l’hépatite B, la grippe ou le cancer de l’utérus : les gens n’en peuvent plus de constater que rien ne change malgré l’accumulation des scandales pharmaceutiques, et qu’en plus, tout semble s’aggraver dans une ambiance révoltante d’impunité.

Il s’agit donc de dire aux citoyens qu’ils ont raison d’être inquiets, de leur montrer que les réformes qu’on leur propose n’ont d’autre objectif que d’aggraver les conditions qui ont rendu possibles tous ces scandales, de les convaincre enfin qu’ils n’ont aucun motif sérieux de retrouver la confiance. Bref : de leur donner des éléments de fait suffisants pour inspirer leur protestation et alimenter leur résistance.

On partira le plus souvent d’expériences concrètes dont l’interprétation saute déjà aux yeux du plus profane, pour en tirer matière à une réflexion plus abstraite, tout en essayant de caractériser le rôle des principaux acteurs à l’œuvre : les médecins, les experts, les journalistes, les fabricants [15]...



Une interview du Dr Girard

"Peut-on avoir confiance dans le système ?"
mercredi 9 mars 2011 par Marc Girard

Un journal régional m’a récemment interviewé sur l’actualité sanitaire. Des contraintes éditoriales ayant imposé des coupures, les lecteurs intéressés pourront trouver ci-après l’intégralité de mes réponses.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 513335

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

118 visiteurs en ce moment