Site Web du Dr Marc GIRARD
Accueil du site > Documents en français > Lectures pour tous > Justice > Justice à l’oeuvre

Justice à l’oeuvre

Articles de cette rubrique


Non-lieu sur la vaccination contre l’hépatite B : une interview de l’expert indigne (1ère partie) (Vaccination contre l’hépatite B)

mercredi 9 octobre 2019 par Marc Girard

En date du 09/10/19, un post-scriptum a été ajouté à cet article initialement mis en ligne le 29/09/19

Ayant eu connaissance de mes expertises pénales récemment mises en ligne, des membres de l’AIMSIB ont sollicité une interview. N’ayant aucune raison d’empêcher quiconque de faire connaître mes analyses (même si je ne partage pas, réciproquement, les siennes), j’ai donné mon consentement, sous la réserve – toujours la même – que je garderai la maîtrise de mon propos à la virgule près. Il en résulte une assez longue interview qu’il a été finalement convenu de publier en deux parties. La première est désormais disponible, au lien suivant ; j’avertirai aussi mes lecteurs quand la seconde sera mise en ligne.



Non-lieu sur la vaccination contre l’hépatite B : une interview de l’expert indigne (2ème partie) (Vaccination contre l’hépatite B)

dimanche 6 octobre 2019 par Marc Girard
Au lien suivant, voici la suite annoncée de l’interview sollicitée par des membres de l’AIMSIB au sujet de mon travail d’expertise judiciaire sur la vaccination contre l’hépatite B. Le texte en ayant été enregistré juste avant l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, on me permettra de remarquer en (...)


Non-lieu sur la vaccination contre l’hépatite B : l’envers du décor (Vaccination contre l’hépatite B)

samedi 28 septembre 2019 par Marc Girard
Un internaute m’informe qu’ayant réussi à se procurer auprès d’une partie civile mes deux principales expertises pénales sur la vaccination contre l’hépatite B (un pré-rapport de 450 pages et un rapport de 200 pages), il les a mises en ligne : il aurait bien eu tort de se gêner attendu qu’il n’est lié, (...)


Réparation du préjudice corporel : pourquoi ça cloche (Justice à l’oeuvre)

jeudi 26 septembre 2019 par Marc Girard

RÉSUMÉ - Organisées par l’Agence de communication LEXPOSIA, les Assises Juridiques de la Santé et des Biotechnologies se sont tenues à Paris, le 26/09/19, sous un titre pince-sans-rire : « Le droit gagne le coeur des Laboratoires »… Invité à la suite de je ne sais quelle erreur de casting [4], j’étais le dernier intervenant de la table ronde finale, intitulée « La responsabilité entre médecins, pharmaciens et laboratoires ». Dans les très étroites limites de temps qui m’étaient réservées, voici les propos que j’ai tenus devant un public d’avocats, de magistrats, de médecins et de pharmaciens et d’associations.



Préjudice moral et pouvoir d’appréciation du juge (Justice à l’oeuvre)

dimanche 2 juillet 2017 par Marc Girard

Avant-propos

Quelque système de contrôle ou de surveillance qui soit, il est forcément mis en échec si ceux qui s’en affranchissent ne sont pas sanctionnés. Un jour peut-être, je prendrai le temps d’expliquer au nom de quel idéal j’ai accepté de risquer ma réussite professionnelle pour mettre ma compétence médico-scientifique au service de la Justice française. Dans la série (Justice à l’œuvre) que le présent article inaugure, je me propose de narrer le plus simplement possible quelques-unes des affaires dont, comme expert judiciaire ou privé, j’ai été témoin privilégié et dont l’issue me paraît illustrer le lamentable échec de mon engagement, qui fut à la fois politique (au sens étymologique), moral et épistémologique. Pour des tas de raisons, au premier rang desquels l’exigence de secret qui pèse durablement sur un certain nombre de mes activités passées (et par rapport auxquelles j’ai toutes raisons de penser que la justice ne me ferait pas la moindre fleur [6]), la sélection opérée dans cette série ne représente qu’une infime partie des horreurs que j’ai vues ; mes critères de choix ont surtout été l’iniquité, l’ineptie ou la cruauté des décisions prises au sein d’un système auquel j’ai énormément donné et auquel je ne crois simplement plus : la « justice » française… La présente série en témoigne pourtant : pour complètement désillusionné que je sois, je n’ai toujours pas renoncé – et n’ai aucune intention de le faire tant que la Providence me laissera une étincelle de lucidité…

Table des matières

  1. Exposé du problème et rappel sur le préjudice d’angoisse
  2. Une angoisse d’intensité extraordinaire
  3. Une angoisse de nature exceptionnelle
    • Au-delà de la jurisprudence
    • Une intrication d’exceptions quasi inconcevables
  4. Épilogue
  5. Épilogue de l’épilogue


Le Pôle santé, super fiasco français (Vaccination contre l’hépatite B)

dimanche 20 mars 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ - Le récent non-lieu (09/03/16) dans l’affaire de la vaccination contre l’hépatite B me conduit à une réflexion : i) sur la nullité de la presse, ii) sur le fonctionnement de la justice (et, accessoirement, sur le statut de l’expert), iii) sur la duplicité et la bêtise des associations de victimes. Rien de nouveau, en fait : juste une actualisation...



Actions civiles sur les vaccinations : revenir au droit ? (Vaccination contre l’hépatite B)

mercredi 31 décembre 2008 par Marc Girard

A chacun son métier... En situation de controverse technico-scientifique (quelles qu’en soient les causes), il n’est demandé aux juges ni de suivre aveuglément leurs "experts", ni de se substituer à eux : on attend des magistrats qu’ils fassent du droit - tout simplement...



Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 1198343

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents en français  Suivre la vie du site Lectures pour tous  Suivre la vie du site Justice  Suivre la vie du site Justice à l’oeuvre   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

114 visiteurs en ce moment