Site Web du Dr Marc GIRARD
Accueil du site > Documents en français > Lectures pour tous > Justice > Associations

Associations

Articles de cette rubrique


La vaccination contre l’hépatite B devant le Conseil d’État : la justice et les associations à l’épreuve de la « démocratie sanitaire » (Associations)

vendredi 7 juin 2019 par Marc Girard

RÉSUMÉ - On commence par faire la liste des difficultés faciles où les magistrats français se sont laissé embourber pour n’avoir pas à juger le scandale de la vaccination contre l’hépatite B, immense par le nombre de victimes et par le coût potentiel d’une juste indemnisation : au pénal (mise en danger, tromperie), au civil (défaut, lien de causalité), devant les tribunaux administratifs (délai compatible). Revenant ensuite sur le Rapport Dartigues (février 2002) qui récapitule la position des autorités françaises et dont l’incongruité rare n’a jamais fait l’objet du moindre rectificatif, on constate qu’il a été cosigné par un membre de l’administration sanitaire que le l’association de victimes REVAHB a continûment célébré comme un héros : on s’interroge sur ce paradoxe. Parmi les facteurs explicatifs qui apparaissent le plus clairement, on relève l’incompétence des responsables de l’association, ainsi qu’une vulnérabilité aux dynamiques de séduction. Cela nous ramène à la mystification de la « démocratie sanitaire », qui a déporté l’analyse objective des faits et des responsabilités vers la mise en scène des victimes et de leur point de vue, dont l’inspiration démagogique a détourné la justice de ses fonctions traditionnelles : sanctionner les fautes et réparer les dommages.

Table des matières

  • Exposé du problème
  • La justice française
    • Au pénal
    • Au civil
    • Devant les tribunaux administratifs
  • Le REVAHB
    • L’état des lieux selon Dartigues et ses cosignataires
    • Les recommandations selon Dartigues et ses cosignataires
    • L’inexplicable complaisance du REVAHB
    • Pour essayer quand même de comprendre
      • L’incompétence jusqu’à la bêtise
      • La séduction à l’œuvre
  • Discussion : l’arnaque de la « démocratie sanitaire »
  • Conclusion


Quand les associations oeuvrent contre l’intérêt de leurs adhérents : l’exemple du REVAHB (Associations)

jeudi 5 avril 2018 par Marc Girard

Le 05/04/18, un post-scriptum a été ajouté à cet article initialement mis en ligne le 26/07/2015. Il confirme l’implacable intégrité intellectuelle du REVAHB...

RÉSUMÉ - Voici un an, la presse s’est fait l’écho d’une décision de justice administrative attribuant une indemnisation "record" à une infirmière qui avait contracté une sclérose en plaques après vaccination contre l’hépatite B. Si cette affaire a suscité les protestations attendues de ceux qui s’obstinent à nier le potentiel neurotoxique de cette vaccination, il est plus étonnant que la principale association de victimes (REVAHB) ait éprouvé le besoin d’intervenir pour minimiser la portée de cette décision, au lieu d’en faire un signe d’espoir pour ses adhérents ; ce, sous le prétexte de "rétablir la vérité", quand il apparaissait au contraire que les responsables de l’association n’avaient pas lu l’arrêt et que, de toute façon, ils n’avaient décidément aucune compréhension des problématiques médico-légales sous-jacentes à la judiciarisation de telles affaires. On rappelle que bizarrement, le REVAHB s’était durement - et, malheureusement, efficacement - acharné sur l’avocat et l’expert responsables de cette indemnisation. On reconstitue en parallèle que, depuis quasiment son origine, l’association s’est installée dans une stratégie d’alliances paradoxales avec les adversaires naturels de ses adhérents, s’adonnant notamment à une promotion enthousiaste du principal concepteur de l’argumentaire (bénéfice évident, causalité incertaine, risque minime de toute façon), à laquelle la justice pénale et civile se réfèrent immanquablement pour débouter les victimes. On annonce une série d’articles qui permettront de mieux comprendre une telle stratégie d’alliances contre-nature, en rappelant que la mise sur orbite des associations est une disposition phare de la "démocratie sanitaire" concoctée par B. Kouchner à la fin des années 1990.

Table des matières

  1. Avertissement
  2. Une indemnisation record
  3. La "vérité" selon le REVAHB
  4. Retour sur l’historique
    • La neutralisation de l’avocat
    • La neutralisation de l’expert
  5. Les engagements paradoxaux du REVAHB
    • L’intimidation et le dénigrement de l’expert
    • L’intimidation et le dénigrement de l’avocat
    • Les étranges affinités du REVAHB pour les adversaires naturels de ses adhérents
  6. Conclusion : merci REVAHB


Quand les associations jouent à l’expertise : l’exemple du REVAHB (Associations)

dimanche 16 août 2015 par Marc Girard

RÉSUMÉ - Après avoir, dans un précédent article, mis au jour les stratégies d’alliances contre-nature adoptées par une association comme le REVAHB, on en vient désormais à sa revendication de se voir reconnaître comme « l’acteur essentiel » du débat posé par la vaccination contre l’hépatite B, et à sa prétention d’opérer comme instance d’expertise tout aussi bien médico-scientifique que juridique. Sur la base d’anecdotes vécues, mais qui dépassent la fiction, on est bien obligé de constater que le REVAHB n’est simplement pas à sa place quand il s’obstine dans cette voie. On en est donc réduit à s’interroger sur les bénéfices secondaires d’une telle usurpation : qui profite de qui ou de quoi ? On n’en comprend que mieux la vraie nature de la « démocratie sanitaire » promue par Kouchner : traquenard à destination des victimes (les vraies...), ainsi invitées à se regrouper derrière des "associations" qui fonctionnent, en réalité, comme de redoutables éteignoirs.

Table des matières

  1. Introduction : l’incompétence affichée
  2. L’expertise façon yéti
  3. Expertise victimaire
    • Expertise et sodomie
    • La mouche du coche associatif
    • Dire le Droit
  4. L’expertise victimaire à l’oeuvre
    • L’étude de Zipp et coll., 1999
    • Une "nouvelle étude" promue par le REVAHB
  5. Conclusion : l’expertise victimaire au service du foutage de gueule


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 1199172

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents en français  Suivre la vie du site Lectures pour tous  Suivre la vie du site Justice  Suivre la vie du site Associations   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

333 visiteurs en ce moment